Activer le support d’écriture NTFS sur Mac OS X

Comment activer le support d’écriture NTFS sur Mac OS X

Activer le support d’écriture NTFS sur Mac OS X

OS X a toujours été capable de lire les lecteurs NTFS, mais toujours caché dans les options pour activer le support d’écriture aux lecteurs formatés en NTFS.

Nous allons découvrir deux différentes façons d’activer l’écriture NTFS sur OS X, il faudra faire ceci sur chaque nouveau lecteur et cela demande d’utiliser la ligne de commande.

Comment lancer Terminal sur Mac OS X? Applications > Utilities > Terminal

lancer terminal

Activez le support d’écriture OS X NTFS en utilisant le lecteur UUID

Connectez-vous au lecteur NTFS depuis le Mac, puis ensuite retrouvez le lecteur NTFS UUID avec la commande suivante:

diskutil info /Volumes/DRIVENAME | grep UUID

Avec le UUID, utilisez la commande suivante pour ajouter UUID avec le support de lecture et d’écriture NTFS /etc/fstab:

sudo echo "UUID=ENTER_UUID_HERE none ntfs rw,auto,nobrowse" >> /etc/fstab

Le lecteur NTFS n’apparaitra pas sur le bureau par défaut, mais vous pouvez y accéder dans le dossier /Volumes/ en ouvrant ce dossier dans Finder avec la commande suivante:

open /Volumes

Si vous voulez voir le lecteur sur le bureau (en supposant que vous avez le bureau montré, bien sûr), vous pouvez créer un alias Finder avec un lien symbolique:

sudo ln -s /Volumes/DRIVENAME ~/Desktop/DRIVENAME

Vous pouvez aussi utiliser l’NTFS expérimental avec un nom de lecteur autre qu’UUID, ce que nous verrons la prochaine fois.

Activer le support d’écriture pour NTFS avec le nom du lecteur

Personnellement, je préfère utiliser la méthode UUID, mais vous pouvez aussi ajouter un support d’écriture NTFS en utilisant le nom du lecteur Windows en utilisant la commande suivante :

sudo echo "LABEL=DRIVE_NAME none ntfs rw,auto,nobrowse" >> /etc/fstab

Parce qu’il utilise le sudo command vous aurez besoin d’entrer le mot de passe administrateur pour pouvoir exécuter la commande correctement. Cette commande s’ajoute au nom du lecteur à la fin du fichier /etc/fstab parce que /etc/ est un répertoire système et vous avez besoin d’un accès super utilisateur pour écrire dans ces fichiers, ce qui demande la commande sudo

Par exemple, ajouter un support de lecture/écriture à un lecteur NTFS nommé « WINDOWS98 » ressemblera à:

sudo echo "LABEL=WINDOWS8 none ntfs rw,auto,nobrowse" >> /etc/fstab

Si le lecteur a un nom complexe, utilisez la méthode UUID mentionnée ci-dessous, ou renommez le lecteur NTFS sur Windows avant de le monter avec le support d’écriture.

Encore une fois, vous aurez besoin de regarder dans /Volumes/ pour trouver le lecteur NTFS Windows fraichement monté avec le support de lecteur et d’écriture complet. Comme déjà mentionné, cela peut être utile pour créer un lien symbolique sur le bureau OS X pour facilement y accéder:

sudo ln -s /Volumes/DRIVENAME ~/Desktop/DRIVENAME && open ~/Desktop/DRIVENAME

Il existe aussi des applications tierces disponibles pour fournir un support NTFS à OS X comme Paragon NTFS 14, qui peut être la meilleure option pour les environnements de travail où une fonctionnalité expérimentale n’est pas considérée comme fiable à développer.

L’affaire du Moment: Juste maintenant, aller sur la page de promotions Paragon NTFS sur Mac (Coupon appliqué) pour gagner 25% de REDUCTION sur l’achat d’une licence simple depuis Paragon-Software

Coupon Paragon NTFS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *